Un mineur agressé en pleine rue

Notre association a reçu le témoignage d'habitants du quartier, parents d'un adolescent violemment agressé mercredi 12 septembre, en pleine journée, alors qu'il rentrait du lycée.

Mon fils, 16 ans, a été violemment agressé mercredi 12/09. En rentrant du lycée, vers 12h45, un jeune homme de 18/20 ans l'a attrapé par le cou dans les escaliers du métro porte de Vanves et l'a mis par terre. Mon fils a hurlé, personne ne l'a aidé, on lui a volé son Ipod et son casque. Pensant que l'agresseur était parti, il a couru jusqu'à notre domicile. Au moment où il allait faire le code de notre immeuble, l'agresseur a surgi à nouveau, l'a mis à nouveau à terre en essayant de lui voler porte-feuille et téléphone. Mon fils, affolé sans doute, ne s'est pas aperçu qu'il était suivi.
Des passants, responsables cette fois, ont hurlé et ont immédiatement appelé la police. L'agresseur s'est enfui.

Cette agression est très traumatisante pour un jeune de 16 ans, et pour les parents également. Il a été parfaitement pris en charge par la police et l'Unité de Médecine Judiciaire. (griffures superficielles dans le cou, et petite blessure à la lèvre)

Autre fait banal cette fois : mon second fils s'est fait voler sa trottinette au parc Brassens, samedi 8/09. Cela fait beaucoup en quelques jours. Je vous avoue que j'ai peur de savoir mes enfants seuls dans la rue. J'habite le quartier depuis 15 ans.

Une banalisation de cette violence devenue ordinaire dans le quartier depuis peu : mobilisons-nous, luttons ! La sécurité, le calme et la tranquilité doivent être rétablis de toute urgence, avant que les habitants lassés abandonnent le terrain (du moins ceux qui le peuvent...).